Déclarations 08 Mars 2021

“ FEMME AUTONOME ET RESILIENTE DANS UN ENVIRONNEMENT SAIN POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE”

Je souhaite vous exprimer ma joie de vous retrouver en ce jour symbolique qui nous tient à cœur de célébrer chaque année. Cette journée qui est la nôtre, mais, aussi dédiée aux générations futures. Nous tenons à en faire bon usage, malgré le contexte actuel qui ne nous permet pas de la fêter comme nous avions l’habitude de le faire. Nous priorisons la santé avant tout.

 

L’année dernière, lors de la célébration à Tuléar, nous étions loin d’imaginer qu’une catastrophe planétaire allait mettre le chaos dans le monde entier. Aucun pays n’a été épargné, les grandes puissances elles-mêmes se sont inclinées. Notre pays n’a pas fait exception.

 

En cette journée internationale des Droits de la Femme, j’aimerais partager ma gratitude à ces femmes autonomes, résilientes, qui ont su créer un environnement sain pour le développement durable de notre pays et de notre planète. Nous, les femmes, sommes sensibles, mais nous faisons également preuve de force. Nous avons cette capacité de rebondir, de nous redresser sans jamais rester à terre quelles que soient nos épreuves. C’est ainsi que nous sommes conçues. Nous n’avons rien à envier aux hommes ! Bien sûr, ils sont notre complémentaire. Cette force de caractère ; elle est en nous, elle nous permet de réussir n’importe quoi, n’importe où dans ce monde. Il ne tient qu’à nous d’aller la chercher.

 

 Nous continuons à faire face à de grands défis : la pauvreté, la sécheresse, les violences envers les femmes, la maltraitance des enfants et bien trop d’autres choses encore. Nous, femmes, ainsi que nos filles, avons un grand rôle à jouer.

Dans certaines régions, la culture veut que le prestige d’une épouse se mesure au nombre d’enfants. Nous les femmes, nous estimons que notre valeur ne se limite pas à cela. Notre bien-être est aussi important et notre épanouissement personnel ne devrait pas être mis de côté au profit des diktats et des mœurs de la société.

Mesdames, notre corps nous appartient. Nous seules avons le droit de choisir et de décider ce qui est mieux pour nous, pour notre santé, et tout ce qui touche à notre intégrité physique. Et c’est d’ailleurs pour assurer aux femmes ce droit de choisir, qu’il existe des structures de planning familial.

Pour nous permettre :

  • de décider quel avenir nous souhaitons pour notre foyer,
  • quelles perspectives nous envisageons pour notre carrière professionnelle.

Je dis avec un grand OUI qu’une femme peut s’épanouir au-delà de son rôle d’épouse et de mère.

 J’aimerais vous citer une jeune Pakistanaise qui a reçu le prix Nobel de la Paix alors qu’elle n’avait que 17 ans. Malala Yousafzai, une jeune femme militante pour les droits de la femme dit : « UNE FEMME N’EST PAS UNIQUEMENT UNE MERE, UNE EPOUSE. UNE FEMME A LE DROIT A UNE IDENTITE PROPRE ».

La participation des femmes pour le développement durable constitue un pilier dans notre lutte contre la pauvreté. Dans le contexte actuel, les femmes ont absolument besoin de sécurité, de soins médicaux adaptés, d’autonomisation, ce qui suppose une formation adéquate.

 

 Depuis 2019, je me suis engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Le combat est rude, nous avons affronté des violences, des amalgames, des diffamations, je vous passe les détails de l’intensité. Nous avons franchi une grande étape : la loi a été promulguée.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Que toute personne qui en violente une autre est passible de prison. Que ce soit un homme, un père, un frère, un mari, un chef de tribu, un voisin ; qui tape une femme ou un enfant sera punit. La création d’une chaîne pénale indépendante a été mise en place pour faciliter le traitement de chaque dossier. Plaidons ensemble, unissons nos voix pour mettre fin à ce cauchemar. Un centre spécialisé a été mis en place pour accompagner les victimes. Ce projet pilote, a permis au Ministère de la population d’ouvrir un autre centre, et je l’espère de nombreux autres un peu partout dans notre pays.

Cependant, l’éducation reste notre meilleure arme contre ce fléau : éduquer les enfants, les jeunes à dire non à la violence, rallier chaque famille et tous les parents à cette lutte.

L’objectif de développement durable numéro 5 étant de parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Je continuerai à plaider pour un futur égalitaire où les hommes et les femmes travaillent main dans la main. Je ne cesserai d’inciter tout un chacun à prôner l’autonomisation économique des femmes.

  • C’est la voie vers l’égalité des êtres humains.

 

  • C’est la voie de la lutte contre la pauvreté.

 

 

  • C’est la voie pour une croissance économique inclusive.

 

J’ai eu la chance de rencontrer des femmes fabuleuses, issues de divers domaines d’activités, des femmes qui font un travail formidable dans l’artisanat, l’agro-alimentaire, l’apiculture et les produits halieutiques. J’ai appris d’elles, mon respect et mon admiration pour ces femmes résilientes sont immenses. Ainsi, j’ai tenu à les accompagner, en les dotant de matériels, d’équipements et d’un accès à des formations, afin qu’elles puissent développer et formaliser leurs activités.

Messieurs, mon cher époux ainsi que mes fils chéris, à qui j’adresse également ce message :

La femme donne beaucoup et peut encore donner plus. Votre soutien, votre affection, vos petites attentions, votre amour nous sont très importants.

Je le sais, je suis femme, je suis épouse, je suis maman.

 

Chacun de nous a le devoir de reprendre ses responsabilités pour construire le monde de demain. Nous devons tous ensemble veiller à ce que les générations futures n’aient plus à lutter contre les violences qui gangrènent notre société. Ce qui m’amène à parler d’une autre forme de violence. Celle que nous faisons subir à l’environnement. D’aucun n’ignore la richesse de notre biodiversité, la beauté de nos paysages qui font la renommée de notre île partout dans le monde. Malheureusement la réalité est alarmante. Chaque année, nous perdons des hectares de végétation à cause des activités humaines ; les feux de brousse, les exploitations illicites, les braconniers. Autant de dangers qui seront demain l’héritage de nos enfants. La nature est notre mère prenons en soin.

Comme ces femmes qui se sont mobilisées dans les 22 régions de Madagascar pour agir en marquant cette journée par des actions concrètes. Notre implication à nous les femmes fait la réussite d’un foyer, d’une entreprise et même d’un État. Les femmes ont toutes les capacités requises pour être de bonnes leaders. Je suis fière de nous, fière de nous voir agir et prendre en main notre avenir. Cette campagne de reboisement est non seulement un acte citoyen, mais également un premier pas d’engagement vers la préservation de notre environnement.

J’aimerais que pareil à ces arbres plantés aujourd’hui, cette journée apporte aux femmes, aux enfants et à notre pays l’enracinement de l’espoir d’un futur égalitaire dans un monde équitable.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Sur le même thème

Nos actions 22 Juillet 2021

Marosy – 22 Juillet 2021

Dans cette localité de Marosy qui se situe dans le district d’Ambovombe le taux d’abandon scolaire est élevé. Le kere qui y sévit étant la principale cause.Afin de fournir aux enfants un soutien alimentaire et surtout les motiver à revenir en classe, nous avons mis en place depuis le mois de Janvier 2021 une cantine […]

Lire la suite

Nos actions 22 Juillet 2021

Tanandava – 22 Juillet 2021

Le lac d’Anony est le lieu d’exploitation des pêcheurs de Maroloha Tanandava dans le district d’Amboasary Atsimo. Ils sont soutenus par leurs femmes regroupées au sein de l’Association de femmes « Vehivavy Mamiratra Maroloha » qui d’ailleurs a été créée à cet effet. Malgré cela, ce collectif est confronté à des difficultés dans la conservation […]

Lire la suite

Nos actions 21 Juillet 2021

Ankibay – 21 juillet 2021

Les élèves de l’EPP d’Ankibay ont toujours évolué dans des conditions difficiles, toiture en paille et salle étroite, cours suspendus lors de la saison des pluies.La fondation VISEO, l’OIT et l’Association FITIA ont convenu de prioriser la construction d’un nouveau bâtiment afin que les élèves de ce village bénéficient des mêmes traitements que ceux des […]

Lire la suite

Contact direct 034 67 018 62