Aide aux sinistrés du cyclone Haruna

Le cyclone Haruna ayant été classé catastrophe naturelle d’une envergure nationale, une étroite collaboration a été demandée par l’association pour un suivi individuel strict.
Après une dizaine de jours passés à Toliara, fin février 2013, pour venir en aide aux sinistrés du cyclone Haruna, les membres de l’Association Fitia sont remontés sur Antananarivo, la Capitale de Madagascar. Première mission accomplie mais beaucoup reste à faire pour ces compatriotes qui ont tout perdu.