ALLIANCE AFRICAINE POUR L’ETHANOL COMBUSTIBLE COMME ENERGIE VERTE PRESIDE PAR MIALY RAJOELINA

Lors du Forum mondial de Global Alliance pour les réchauds et combustibles propres qui s’est tenu en Inde les 27, 28, 29 et 30 Octobre 2017, l’Association FITIA a présenté un projet de mise en place d’une plate-forme africaine qui a pour objectif d’unir les forces et les moyens pour le développement de l’éthanol comme énergie verte en substitution des charbons de bois. En effet, toujours soucieuse de préserver la santé des femmes, des mères et des enfants ; de protéger l’environnement ; de promouvoir l’entreprenariat féminin ainsi que de soutenir le leadership des jeunes, ce projet s’inscrit parfaitement dans la vision et les convictions de l’Association FITIA.
[/gdlr_row]

Le projet a été salué et soutenu par 12 pays africains notamment le Mali, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, Madagascar, le Burkina Faso, le Kenya, l’Ethiopie, la Tanzanie, le Mozambique, le Rwanda, Nigeria et le Ghana.
Les 5 et 6 Février 2018, à Accra, Capitale du Ghana, s’est tenu un Forum africain qui a pour dénomination le « Pan AfricanEthanolStoves and Fuel Alliance (PAESFA) ».

Madagascar, représenté par Mialy RAJOELINA, a été élu Président de l’Alliance pour un mandat de 3 ans. Dans l’histoire du continent africain c’est une grande première qu’une femme et par excellence une malgache, se voit attribuer une telle responsabilité.

Dans son allocution, Mialy RAJOELINA a souligné : « Osons exprimer que nous avons une SEULE VISION et parlons d’une SEULE VOIX pour l’avenir de l’Afrique ».

La plateforme PAESFA aura de ce fait pour mission d’asseoir ensemble une économie durable au profit de l’Afrique par les africains au moyen de l’éthanol combustible comme substitut du charbon de bois. Il est sans conteste que des millions de femmes et d’enfants périssent chaque année de l’infection respiratoire dû à la pollution à l’intérieur des ménages dans le monde.

L’objectif de PAESFA, en application de celui de GLOBAL ALLIANCE, est de mettre en service des millions de réchauds supplémentaires au profit des ménages africains ; de produire les besoins en éthanol y afférent ; de créer de nouveaux emplois à travers le Continent en favorisant l’entreprenariat féminin, le leadership des jeunes et la protection sociale.

De par son engagement dans cette entreprise qui lui tient particulièrement à cœur, Mialy RAJOELINA, Présidente de la PAESFA, vise à faire largement profiter Madagascar des retombées bénéfiques qui découleront de la mise en œuvre de ce programme continental. Madagascar sera de facto le « pays pilote » de par l’origine de la Présidente du PAESFA. Ainsi, des usines de distillerie et de production d’éthanol seront implantées, des femmes et producteurs locaux bénéficieront de nouveaux emplois, le travail des enfants sera amoindri et le charbon de bois sera remplacé par cette énergie verte appelée : « éthanol ».